Une tendinite est une affection douloureuse et handicapante d’un tendon. Les tendons sont des tissus de fibres collagènes très résistants (un peu comme un cordon) qui relie les os aux muscles et qui permettent le mouvement. Chaque muscle dispose d’un ou plusieurs tendons à ses extrémités. Chacun de nos tendons sont mis à rude épreuve dans notre quotidien et peuvent ainsi être victime de traumatisme lors de nos activités : appelé tendinite.

Morbi vitae purus dictum, ultrices tellus in, gravida lectus.

Tendinite et Tendinopathie, comment ça marche ?

Très Fréquente chez les sportifs ou les personnes ayant une activité répétitive. Localisé au niveau du bras, de l’épaule, du genou ou encore du talon (pour les plus courantes), les tendinites sont provoquées par 3 causes : Mécanique, infectieuse ou alimentaire (ou plusieurs en même temps).s.

Causes mécanique :

Le tendon est soumis à des actions répétitives et contraignantes sur un temps trop long, ce qui va épuiser sa capacité de résistance.

  • Une mauvaise position lors d’un effort
  • Un matériel non-adéquat (chaussures par exemple).
  • Les conditions météorologiques (La Pluie, le froid).
  • Des efforts physiques assez violent, sans prendre le temps de bien s’échauffer.
  • Les impacts : Les chocs reçus par les tendons (lorsque l’on se heurte à un objet) ou ceux provoqués par des activités physiques.
  • Une malformation légère : Maladie congénital ou un petit défaut, peut devenir un problème lors de la pratique sportive. Des contraintes peuvent être provoquées par une grande répétition de gestes ou encore l’intensité de l’effort.

Cause infectieuses :

Chaque infection peut se transformer en tendinite. En effet l’exemple le plus connu est celui de la carie dentaire. Il ne faut pas oublier que les bactéries présentes dans votre bouche en cas d’inflammation peuvent migrer vers d’autres organes du corps et se fixer en particulier sur les tendons. Autre exemple connu, celui lié au pollen. L’allergie au pollen peut aussi être une cause du déclenchement de tendinites.

Causes Alimentaires :

Bien souvent négligé, l’alimentation a un rôle clé sur notre santé mental et physique. Tous nos excès ou nos carences sont peut être la cause d’une tendinite évitable. L’alimentation peut favoriser ou fortement diminuer l’inflammation. Les causes :

  • Un Manque d’hydratation (à adapter selon ses activités)
  • Un taux sanguin élevé en acide urique : L’acide urique est une substance issue de la dégradation de certaines protéines, que l’on appelle purines. Il provient de la dégradation de cellules mortes mais également de la digestion de certains aliments (Une augmentation de l’acide urique peut provoquer la goutte). Présent dans les fromages très fermenté, les abats, les viandes faisandées et la majorité des viandes rouges. Mais aussi certains poissons comme les anchois, les sardines, les harengs, la truite, la carpe, le brochet, le saumon et le cabillaud. De plus il faut savoir que l’acide urique est éliminé à 75% par les urines, d’où l’intérêt d’une bonne hydratation.
  • L’abus de sucre, va fortement nuire à l’élimination des acides uriques. Une perturbation de l’activité hépatique (le foie) engendre des tendinites. Le foie a un rôle de détoxification. Lors d’une consommation de sucre raffiné (dit aussi sucre de table, contenu ou ajouté dans beaucoup de produit transformé de nos jours), les cellules du foie sont perturbées et ne peuvent remplir leur rôle. Les déchets non éliminés ainsi que le désordre métabolique qui se produit vont avoir un impact sur les tendons. De toute façon, tout le monde le sait, le sucre est vraiment nocif pour la santé.
  • Certains médicaments (par exemple le paracétamol contenu dans l’aspirine) peuvent nuire à l’élimination rénale de l’acide urique.
  • Certains aliments contiennent de l’histamine ou une substance voisine, la tyramine qui favorise les tendinites. L’histamine appartient au groupe des amines biogènes. Certains aliments, produits alimentaires périmés et aliments obtenus par fermentation microbienne (exemple : la choucroute) contiennent de grandes quantités d’histamine.
    Elles se retrouvent dans les aliments suivants :
    Vin rouge, bière, saké, fromages fermentés, Gruyère, saucisses, saucisson, farine de blé, levure, pomme de terre, choux, chou-fleur, choucroute, concombre, raisin, anchois, hareng fumé, sardine, thon, conserves stérilisées. Ces aliments sont donc à consommer avec modération.
  • Le rapport acido-basique PH : Le non-respect de certaines règles de base en matière alimentaire peuvent aussi créer un terrain défavorable à la bonne santé de nos tendons. L’équilibre acido-basique se définit comme le bon niveau d’acidité sanguin et doit se situer aux alentours de 7. L’unité de mesure est le pH : potentiel hydrogène. En effet, tout ce que nous mangeons est soit acide soit basique (alcalin). Si le corps est trop acide (ce qui est le cas dans nos modes de consommation moderne) le corps ne pourra donc pas fonctionner de façon optimale. La capacité à prendre de la masse musculaire sera amoindrie, le risque de blessures augmente mais surtout, notre corps cherchera une source alcaline présente dans le corps pour rétablir ce rapport. Ce sera malheureusement nos réserves de calcium contenu dans nos os qui seront utilisés, réduisant considérablement leur solidité et entraînant l’ostéoporose. Concernant les tendons, leurs qualité sera dégradé entraînant une possible inflammation.
    • Les aliments acidifiants : charcuterie, viandes, poissons, céréales, pâtes, fromages, farines, pains, sel.
    • Les aliments basifiants : légumes, fruits, crudités et racines, qui sont peu consommés de nos jours en comparaison de nos ancêtres du paléolithique.

Conclusion :

Vous l’aurez compris, les tendinites peuvent être causées par différents facteurs. Il est difficile de soigner ou traiter correctement une tendinite, surtout si elle prend un caractère chronique. Vous pouvez cependant, grâce à votre alimentation et en faisant attention à vos efforts et posture, limiter chaque effet aggravant ou déclenchant. Consultez tout de même un professionnel de la santé si vous pensez avoir des souffrances tendineuses.

Aller plus loin : tendinite et Tendinopathie

Étymologiquement, le suffixe « ite » de tendinite signifie : inflammation du tendon.
Ce terme est le plus utilisé pour exprimer l’origine des souffrances tendineuses.
On sait depuis quelques années que les pathologies tendineuses sont liées à un processus dégénératif et non inflammatoire. Par conséquent, tendinite est un terme inapproprié. Tendinopathie est le terme le plus approprié car il ne préjuge pas du caractère inflammatoire ou non de la pathologie.

Guide

Télécharger un extrait de notre guide “Les bases de la perte de poids”

    En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce dernier soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande. #RGPD

    Inscrivez-vous à nos astuces pertes de poids

    Découvrez nos conseils pour votre perte de poids / sèche ainsi que des astuces, recettes pour atteindre vos objectifs

      En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce dernier soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez. #RGPD

      Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.