Lexique Alimentation Sport Santé 2017-09-19T13:12:55+00:00

Lexique Alimentation Sport santé

Termes techniques Alimentation sport et santé

Lexique Alimentation, sport santé et termes techniques

L’alimentation, le sport et la santé sont 3 sciences complexes. Il existe des termes précis et bien particulier pour s’exprimer sur ces sujets. Découvrez les principaux mots de vocabulaire et les plus utiles pour comprendre les aliments, leurs compositions, mais aussi le vocabulaire sportif et celui sur la santé

Cliquez pour dérouler :

Acides Aminés : Les acides aminés sont des molécules qui, combinées entre-elles, forment les protéines. Elles jouent un rôle essentiel dans le développement musculaire, puisqu’elle favorise la croissance du muscle mais aussi sa récupération.
Certains acide aminé peuvent être fabriqués par l’organisme et d’autres non, on les appellent acides aminés essentiels. Ces derniers doivent être apportés par l’alimentation. On en trouve dans les protéines animales ou les compléments alimentaires.

Acidose Chronique : Diminution de la masse musculaire, baisse du métabolisme de base (calories brûlés au repos) et augmentation de la masse grasse.

Acidose Gras : Catégorie de lipides. On en distingue 5, les acides gras : Saturés, Insaturés (trans), Mono-Insaturés, Ply-Insaturés Oméga3, Poly-Insaturés Oméga 6.

Acrylamide : L’acrylamide est une substance qui se forme au moment de la cuisson à haute température de certains aliments riches en asparagine (un acide aminé) et en amidon. C’est un composé cancérogène et neurotoxique présent dans les aliments tel que le café, la pomme de terre, le pain de mie, les aliments torréfiés, la friture.

Alcalin : Se dit d’un substrat riche en calcium (PH>7). Indique la présence de calcaire en quantité importante. Milieu basique.

AMAP : Association pour le maintien d’une agriculture paysanne.

Antioxydants : Substance naturellement présente dans les aliments qui aide à protéger les célules de l’organisme contre les dommages causés par les radicaux libres.

Bactéries : Les Bactérie sont des organismes unicellulaires minuscules. Indispensable à la vie sur terre. Elles ne contiennent pas de noyaux. Elles sont réparties en 2 domaines : Les eubactéries et les arrachées. Elles sont abondantes dans tous les milieux (sol, eau etc.). Elles peuvent vivre en Saproplyte (Sol, eau, organisme vivant) ou comme parasite (Homme, animaux, plantes).

Bisphénol A : Le bisphénol A est un composant chimique utilisés dans la fabrication de nombreux plastique alimentaires (canalisation en pvc, bouteille d’eau etc.). Interdit d’utilisation en 2010 pour la fabrication de tétines de biberons, ce composant est à éviter car il est dit « reprotoxique » (dangereux pour la reproduction), et peut être cancérigène.

Catabolisme : C’est la phase durant laquelle les aliments assimilés sont transformés en énergie. Secondairement, les substances inutiles au sein de l’organisme sont éliminées (appelé déchets ou catabolite). Le catabolisme est l’inverse de l’anabolisme.

Cellulose : C’est un glucide qui est principalement constitué de végétaux, particulièrement les parois de leurs cellules. Elle n’est pas digérée par l’homme mais est utile au bon fonctionnement des intestins sous la forme de fibres végétales.

Chrononutrition : La chrononutrition est un mode d’alimentation adapté à l’horloge biologique de chacun. Cette méthode permet de réduire le taux de cholestérol ou de prévenir les maladies cardio-vasculaires tout en retrouvant la ligne. Ce programme alimentaire autorise tous les aliments. Le principe est que tous les aliments sont bons pour l’organisme à condition de les manger au bon moment de la journée et en bonne quantité. Deux repas dit « joker » sont autorisés par semaine comparable à des excès pour les moments de fêtes, ou encore les sorties aux restaurants.

Dégénérescence musculaire : maladie caractérisée par l’affaiblissement des muscles entrainant une incapacité à se mouvoir et à effectuer les gestes de la vie quotidienne.

DHA (Acide Docosahexaenoïque) : Acide gras de la très longue chaîne des OMEGA 3. On les trouve surtout dans les poissons gras et les œufs de poules élevées aux graines de lin (œufs bio).

Diabète : Maladie due à un excès de sucre sanguin. Maladie Chronique nécessitant un traitement quotidien à vie. Pathologie ou le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline (diabète de type 1) ou lorsque l’organisme ne peux pas répondre normalement à l’insuline produite (diabète de type 2).

Dicotyléclones : Groupes d’espèces végétales très présentes dans les éco-système terrestre. Un grand nombre est utile pour l’espèce humaine.

Diurétiques : Un diurétique est une substance qui augmente la production d’urine. Il existe des diurétiques naturels comme le thé vert, le vinaigre de cidre etc. qui peuvent être utilisées en cas de rétention d’eau (jambes lourdes, sensation de gonflement). En médecine, les diurétiques sont utilisés pour éliminer le sodium et l’eau par les reins. Ils sont préconisés essentiellement en cas d’hypertension artérielle, d’insuffisance cardiaque ou de pathologies rénales.

Enzymes : Protéines chargées de faciliter et d’accélérer les réactions chimiques au sein des cellules sans y prendre part. Elles permettent la dégradation des protéines. Sans elles, le corps ne pourrait pas le faire seul.

Excipient : Un excipient est une substance, dans un médicament ou complément alimentaire, destinée à apporter une consistance, un goût, une couleur. Il permet de véhiculer le principe actif qu’il contient jusqu’aux cellules sur lesquelles s’exerce l’action thérapeutique. Il existe exceptionnellement des cas d’allergie ou d’intolérance individuelle à certains excipients.

EPA (Acide Eicosapentaénoïque) : Acide gras à très longue chaîne de la famille des OMEGA 3. On les trouve surtout dans les poissons gras et les œufs de poules élevé aux graine de lin (œufs bio).

Excipient : Un excipient est une substance, dans un médicament ou complément alimentaire, destinée à apporter une consistance, un goût, une couleur. Il permet de véhiculer le principe actif qu’il contient jusqu’aux cellules sur lesquelles s’exerce l’action thérapeutique. Il existe exceptionnellement des cas d’allergie ou d’intolérance individuelle à certains excipients.

Fibres : Les fibres alimentaires sont des parties d’origine végétales non transformées par les enzymes de la digestion. Indispensable au transit Intestinal.

Fibres Insoluble : Amélioration de la circulation des matériaux dans le système digestif et permet l’augmentation des selles en vrac. Utile contre la constipation et l’irrégularité des selles.

Fibres Soluble : Forme des gels visqueux au contact de l’eau. Certaines contribuent à réduire le taux de cholestérols et de glycémie.

Flavonoïdes : Ce sont des substances naturellement présentes dans de nombreux fruits, légumes, céréales, thés, vins. Elles ont des propriétés antioxydant. Bénéfique pour le cœur, les artères, le foie, le système immunitaire, les tissues musculaires.

Glucides : Appelés communément et maladroitement « sucre », ils sont source de glucose qui est principalement utilisé par notre corps à des fins énergétique. On en distingue 4 différents en fonction de la durée de la digestion : Glucides Simples, Glucides Rapides, Glucides Complexes et glucides lents. On les nomme aussi Hydrate de carbone.

Index Glycémique (IG) : L’index glycémique permet mesurer la capacité à élever plus ou moins rapidement le taux de sucre sanguin (glycémie) d’un aliment. Plus un aliment a un index glycémique faible, plus le sucre qu’il contient passe lentement dans le sang. En dessous de 55 on parle d’IG bas, entre 55 et 70 d’IG modéré et au-dessus de 70 d’IG élevé.

Inflammation : Réaction de l’organisme, consécutive à un choc ou une germe qui se manifeste par des rougeurs, une tuméfaction. Synonyme de lésion.

Krone ou maladie de Crohn : La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l’ensemble du tube digestif, probablement auto-immune. C’est une maladie rare. Elle se manifeste principalement par des diarrhées chroniques, accompagnées de douleurs abdominales. On observe souvent une perte de poids et une extrêmement fatigue.

Légumineuse : Désigne des plantes appartenant à la famille des fabacées. Les graines des légumineuses sont riche en protéine (quelques exemple de légumineuses : Pois chiches, soja, lentilles, arachides).

Lipides : Ensemble de corps gras (graisse), il participe à la constitution des membranes cellulaire et du tissu nerveux.

Lactose : Le lactose est un glucide que l’on trouve dans le lait. On le nomme aussi souvent : sucre du lait. Ce glucide résulte de la combinaison de deux sucres simples qui sont le glucose et le galactose. Lors de la digestion, une enzyme est nécessaire (la lactase) pour justement décomposer le lactose en composés simples, assimilables.

Lactase : La lactase est une enzyme présente dans l’intestin. Elle aide à la digestion du lactose, le sucre du lait.

Macro nutriments : Ce sont les éléments ou composés organiques contenus dans les aliments et nécessaire à la vie de l’organisme : protéines, glucides, lipides.
Nutriments : Substance organique ou minérale, directement assimilable sans avoir à subir les processus de dégradation de la digestion (Glucose, vitamine etc.).
Oligo elements : Appartenant à la classe des nutriments, les oligo-éléments sont des éléments minéraux indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Inférieur à 1 mg/kg, les oligo-éléments sont essentiels. À ce titre, ils doivent nécessairement être présents dans les tissus de l’organisme en des quantités constantes. Quelques exemples : Cobalt, cuivre, iode, fer, sélénium, zinc.

ORAC (indice) : L’indice ORAC, « Oxygen Radical Absorbance Capacity » (capacité d’absorption des radicaux oxygénés), est un indicateur un indicateur qui mesure la capacité des aliments à agir contre les radicaux libres in vitro.

PNNS : Programme national nutrition santé

PRAL (indice) : « Potetial Renal Acid Load » – « Charge rénale acide potentielle ». Cet indice évalue l’acidité de l’urine, donc de l’organisme, grâce à la quantité de minéraux acides et basiques apportés par l’organisme. Il est mesuré en Milliequivalent (mEq).

Potassium : Minéral essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Il permet de maintenir le rythme cardiaque et est important dans le système nerveux et les muscles. Le potassium comme le sodium et le chlore font partie d’un groupe de minéraux qui est nécessaire à l’équilibre hydrique et acido-basique de notre corps.

Protéines : Molécule organique composé d’une chaîne d’acide aminés contenant du carbone, de l’hydrogène, de l’oxygène de l’azote et parfois du souffre. Elle est formée à partir du code génétique de chaque individu (ADN). Tout organisme vivant fabrique une multitude de protéines.

Radicaux libres : Les radicaux libres, produits naturellement en faible quantité par le corps, sont responsables du vieillissement prématuré des cellules, de certains cancers, des maladies cardiaques, des maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer. Les situations où des radicaux libres sont produits en excès sont par exemple l’exposition au stress, à la fumée, aux polluants.

Rhizobiums : Ce sont des bactéries au sol. Elles présentent la capacité de former une symbiose avec les plantes de la famille des légumineuses.

Satiété : Manger jusqu’à ne plus ressentir une sensation de faim.

Sel Minéraux : Indispensable à la santé de l’organisme. Ce sont des minéraux ou métalloïdes nécessaire à l’activité des cellules. Impliqué dans la formation de certains tissus, dans le système hormonale, dans celle du système enzymatique, dans l’équilibre existant entre les cellules du corps.

Symbiotique : Association intime et durable entre 2 (ou plus) organisme d’espèce différentes.

Traçabilité : La traçabilité est l’ensemble des informations concernant un circuit, un trajet ou le flux d’un aliment transformés, permettant ainsi de remonter à l’origine des ingrédients agricoles étant entrés dans sa fabrication. L’exigence de traçabilité concerne l’ensemble des produits alimentaires transformés.
UHT : UHT est l’abréviation de « Ultra Haute Température » qui est une technique de stérilisation des aliments. Dans cette méthode de conservation, le produit (lait par exemple) est porté à une haute température au-delà de 135°C pendant 1 à 2 secondes, puis immédiatement et très rapidement refroidi. Le produit est ensuite emballé dans de strictes conditions aseptiques et dans un emballage stérile. Dans le cas du lait l’emballage est opaque afin que la lumière n’altère pas la valeur nutritionnelle de l’aliment.

Vitamines : Substance existante dans certains aliments, un coenzyme, que l’homme et l’animal ne sont pas capable de synthétiser (ou alors en quantité insuffisante) et qui est nécessaire à la croissance, la reproduction et au maintien de l’équilibre vitale.

Vitamines A : Améliore la vision, favorise le développement des tissus, important dans le développement de nos cellules pour la croissance. Renforce les défenses immunitaires, a un effet antivieillissement et anti-cancer. Présent dans les aliments de type animal, mais existe aussi dans les végétaux sous la forme de provitamine A.

Vitamines B1 : Assimilation des « sucres » nécessaire à la formation des enzymes qui joue un rôle important dans le métabolisme des glucides et de la croissance. Facteur d’appétit, il favorise l’équilibre nerveux et stimule la mémoire. Présent dans le proc, l’oie, le jaune d’œufs, le lait etc.

Vitamines B2 : Favorise l’action de certaines enzymes, nécessaire à la respiration et la production d’énergie des cellules. Intervient sur le métabolisme des glucides, lipides, protéine, transforme les aliments en énergie. Favorise la santé et l’hygiène de la peau. Présent dans le boeuf, le proc, le coeur, le foie, les levures, les fruits secs etc.

Vitamines C : Avec son effet antioxydant, elle lutte contre les radicaux libres et ainsi freine le vieillissement des cellules. Entretien la peau et les tissues, les vaisseaux sanguins, le cartilage, les os et les dents. Favorise la circulation sanguine et prévient de certains cancers. Augmente la résistance aux infections. Nettoie l’organisme des agents polluants néfastes tel que les pesticides, métaux lourds, monoxyde de carbone, souffre etc. Combat l’anémie, favorise le fer dans l’intestin. Le fer donne au sang sa couleur. On trouve cette vitamine dans les végétaux principalement.

Vitamines D : Intervient dans le processus d’absorption du calcium et du phosphore par l’intestin, participant à la consolidation des os. Participe à la bonne minéralisation des dents. Principalement produite par la peau sous l’action des rayons ultraviolets. Présente dans les aliments de type animal (vitamine D3) et dans les végétaux (vitamine D2).

Vitamines E : Super antioxydant qui protège le corps des radicaux libres. Associé à la vitamine C, elle prévient l’apparition de certains cancer. Diminue le mauvais cholestérol et fluidifie la circulation sanguine. Renforce les défenses immunitaires et augmente la fertilité. Présent dans le foie, les viandes les œufs, le lait mais aussi dans les huiles végétales, les fruits secs (amande, noisette, etc.).

Zinc : Le zinc est un oligo-élément indispensable à l’homme. Contenu essentiellement dans les œufs et les légumes secs, il ne semble pas exister de forme de stockage de ce métal dans l’organisme humain. Le zinc participe aux réactions immunitaires, à la fabrication du matériel génétique, à la perception du goût, à la cicatrisation des plaies et au développement du fœtus. Dans le pancréas, il participe à la fabrication et à la libération de l’insuline.