“Les protéines abîment les reins”. Vous avez certainement entendu ça tout autour de vous. Mais cette affirmation est-elle vraie ? Sur quelle étude scientifique se base-t-on pour confirmer tout cela ?

Morbi vitae purus dictum, ultrices tellus in, gravida lectus.

Etudes et circonstances :

Malheureusement, aucune étude sérieuse n’a été réalisée sur le sujet avant celle qui s’est déroulée entre 2003 et 2007 :
http://cjasn.asnjournals.org/content/7/7/1103.short.

Dans celle-ci, on étudiera 307 adultes obèses sans problème médicaux graves. Deux groupes ont été formés pour une étude de 24 mois :

  • Groupe 1 : Régime à haute teneur en protéine et faible en glucide.
  • Groupe 2 : Régime faible en lipide (graisse).

Le fonctionnement rénal de chacun a été étudié pour voir si une quelconque anomalie arrivait durant le traitement. Sur les deux groupes, aucun changement rénal n’a été identifié. Rien qui ne permette de dire que les régimes à grosse consommation de protéines puissent être dangereux pour les reins ou la santé. Cependant, cette étude n’a pas montré si l’apport élevé en protéines sur les personnes souffrant de de divers problèmes médicaux (diabète, insuffisance rénal etc…) pouvait avoir un impact positif ou négatif sur la santé.

L’équilibre alimentaire :

Malgré que l’apport en protéine ne soit pas “dangereux” pour la santé des reins sur une  courte période (dans ce cas ci 24 mois), notez que le corps a besoin d’un équilibre pour fonctionner, notamment en végétaux, minéraux, vitamine, antioxydant etc.

Pour protéger ses reins, mais aussi sa santé, il est important de consommer des végétaux. En effet, ces derniers ont un effet basifiant sur l’organisme et apportent des vitamines, des minéraux, et tout le nécessaire pour le bon fonctionnement de l’organisme.

Comprendre : Le rapport acido-basique

Les aliments protéinés, surtout d’origine animale, ont tendance a être très acides. Le corps a besoin d’un équilibre et doit avoir un ph neutre. Pour cela, il faut augmenter les aliments alcalins comme les légumes et les fruits. Les régimes hyperprotéinés augmentent donc le calcium urinaire (le corps puise le calcium des os si l’apport basifiant n’est pas suffisant) pour compenser l’acidité causée par l’excès d’aliments acides. Un pH urinaire plus acide, de faibles taux de citrate et des taux élevés de calcium dans l’urine sont des facteurs de risque pour la formation de calculs rénaux.

La solution : Le bicarbonate de potassium

En effet, le bicarbonate de potassium (trouvable en poudre) aide le corps à retrouver son rapport acido-basique. Une petite cuillère à café rase dans de l’eau par jour (surtout pendant l’effort pour les sportif sans ajouter d’excipient) suffit a réguler tout cela. De plus, pour les sportifs, le bicarbonate de potassium est idéal pour les sportifs. Il améliore les performances, vous donne un petit coup de boost, aide à la perte des graisses et facilite la prise de muscle. De plus, il aide à limiter les risques de blessures et permet au gens souffrant de tendinites d’atténuer la douleur et d’aider à la guérison.

Le rapport oméga-6 / oméga-3

Le rapport acido-basique n’est pas le seul ratio de l’organisme à équilibrer. En effet le rapport oméga-6 oméga-3 est aussi à prendre en compte. En effet notre alimentation nous pousse à manger beaucoup d’oméga-6, qui ne sont pas toujours de bonne qualité. Si vous mangez des lipides de mauvaise qualité, cela aura un rôle sur le risque d’avoir une insuffisance rénale. Il est primordial de privilégier les graisses de bonne qualité et d’équilibrer son alimentation avec 1 oméga-3 pour 3 oméga-6 (1/3).

Privilégiez les poissons gras type saumon, sardine, maquereaux ou certaines huiles végétales type huile de noix, huile de colza etc.

Idée reçue : Boire beaucoup d’eau pour protéger ses reins

Il est communément dit que boire beaucoup d’eau aide les reins à filtrer les protéines ingérer pour les évacuer. Cependant aucune étude n’a démontré l’importance de boire de l’eau en trop grande quantité. L’eau ne permet malheureusement pas d’évacuer les déchets des protéines, notamment celles contenues dans les viandes rouges ou grillées.

Conclusions :

Pensez que lors d’un régime alimentaire (prise de muscle, perte de poids etc.), la santé est primordiale. Votre organisme a besoin de se sentir en bonne santé et avoir tout ce dont il a besoin pour fonctionner et performer. Il n’y a pas qu’un critère qui permette de mettre vos reins en danger : Pensez à toujours garder un équilibre alimentaire pour votre forme, votre santé, mais aussi pour limiter le vieillissement du corps.

Guide

Télécharger un extrait de notre guide “Les bases de la perte de poids”

    En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce dernier soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande. #RGPD

    Inscrivez-vous à nos astuces pertes de poids

    Découvrez nos conseils pour votre perte de poids / sèche ainsi que des astuces, recettes pour atteindre vos objectifs

      En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce dernier soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez. #RGPD

      Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.