Vous avez surement entendu dire, « mange un fruit, c’est plein de vitamine, minéraux, fibre et antioxydant ». Il serait facile de penser que pour obtenir tous ces apports, nous n’avons qu’à boire un jus de fruits et hop, nous sommes rechargés pour la journée. Malheureusement, c’est un peu plus compliqué que cela.

Morbi vitae purus dictum, ultrices tellus in, gravida lectus.

« Une pomme par jour, éloigne le médecin pour toujours »

En effet, comme le dit cette expression, les fruits entiers, frais, mangés dans leurs états naturels apportent de nombreuses vitamines, minéraux, fibres mais aussi des antioxydants qui assurent le bon fonctionnement de l’organisme. Sans oublier les effets antivieillissement, la prévention de certains cancers et l’amélioration de la digestion. La plupart des fruits ne contiennent pas de graisse, ils apportent peu de protéine, mais contiennent des glucides et des fibres, qui, ensemble, vont ralentir la digestion, faciliter le transit, et ainsi apporter un taux de glycémie sanguine bas (IG = Indice glycémique). Ainsi, manger des fruits permet de palier à la faim, et d’apporter des réserves en énergie qui seront diffusées progressivement dans les heures qui suivent le repas.

Mais alors, pourquoi le jus de fruits, n’apporte pas les mêmes avantages ?

Nombreux sont ceux qui pensent que lorsque l’on prend un fruit, que l’on le presse, et le boit, nous mangeons le même aliment mais sous son état liquide. Alors pourquoi y a-t-il une différence ?

Tout d’abord, il est important de noter une distinction entre tous les types de jus de fruits. Il y a :

  • Les purs jus de fruits : Ils ne sont constitués que de jus extraits de fruits (par pression), non concentrés, sans adjonction de sucre, ni d’eau ni conservateur ou autre additif. Ils se distinguent par la qualité du jus et les différents modes de fabrication.
  • Les jus à base de jus de fruits concentrés : Ils sont fabriqués avec des jus concentrés auxquels a été ajoutée la même quantité d’eau que celle extraite lors de leur concentration. Cette concentration permet un transport et un stockage facilités. Ils ne contiennent ni colorant ni conservateur conformément à la réglementation.
  • Les nectars : Ils sont élaborés à partir de jus ou de purées de fruits (entre 25 et 50%) auxquels sont ajoutés du sucre et de l’eau. Ils ne contiennent ni colorant ni conservateur.
  • Les boissons aux fruits : Elles contiennent au moins 10% de jus de fruits, ainsi que de l’eau et du sucre.

Dans un premier temps, il est intéressant de voir qu’il y a le mot « sucre » dans certaines préparations. Ce qui permet de faire brutalement grimper la glycémie et qui est loin de couper la faim (bien au contraire).

Dans un second temps, lorsque l’on broie un fruit, la fibre alimentaire contenue dans le produit est perdue. Ainsi l’effet bénéfique sur le transit et l’apport constant en énergie sont perdus…

Et pour finir, les vitamines et antioxydants diminuent considérablement, déjà lors de la fabrication, mais davantage après ouverture ou création de la boisson. Généralement, lors d’un achat en grande surface, un délai de plusieurs semaines s’écoule entre le temps de fabrication et le temps d’ouverture et d’absorption de la boisson.

Si un classement devait être fait, le voici, du pire au moins pire : Les boissons aux fruits, les nectars, les jus à base de jus de fruits concentrés, les purs jus de fruits, et les fruits pressés juste avant ingestion.

Et par rapport aux sodas tels que le coca cola ?

Certes le coca cola est une boisson gazeuse, mais elle n’en reste pas moins sucrée ! Le Coca Cola est connu pour sa composition « mystérieuse » qui utilise cependant des additifs tels que des colorants, des conservateurs, et des édulcorants pour les boissons allégés. Mais si l’on se base sur la glycémie, c’est-à-dire le taux de sucre sanguin, qu’en est-il ?

Comparons l’étiquette du Coca Cola avec celle d’un pur jus de fruits bio Casino.

coca-cola   pure-jus-fruit-casino-bio-215x300

Dans un premier temps nous remarquerons que la quantité pour un verre de Coca Cola équivaut à 250ml et celle du jus de fruits 200ml.

Regardons donc les proportions pour 100 ml pour avoir une équité : Sur le jus de fruits, on notera la mention « fibres alimentaires » qui affiche un bon zéro. Sur celle du Coca Cola, elle n’apparait même pas.

En ce qui concerne les glucides, sur 100ml, on remarquera que le coca affiche 10.6g dont 10.6g de sucres (ce qui signifie que chaque glucide est fait de sucre). Pour le jus de fruits, 11g de glucides, qui sont eux, composés de 9.5g de sucres. La Faible différence prouve bien qu’un jus de fruits, ou un Coca Cola apporte une forte glycémie sanguine qui se traduit par une forte consommation de sucre injecté dans le sang.

Le manque de fibre alimentaire ne permet pas d’avoir un apport constant et de les utiliser comme réserves. Pour imager et simplifier le tout, pensez que le sucre ingérer se stocke immédiatement, créant à plus ou moins long terme, des bourrelets disgracieux.

Par définition, 1 sucre entier équivaut à 6g de sucres. Ce qui nous donne donc pour un verre de 200ml

  • 3.2 morceau de sucre pour un verre de pur jus de fruits.
  • 3.5 morceau de sucre pour un verre de Coca Cola.

Ainsi lorsque vous buvez votre petit verre de jus d’orange, vous mangez 3 bons morceaux de sucres.

jus de fruits = sucre rapide

Et le sucre des fruits appelé « fructose », c’est quoi ?

Le fructose est un sucre simple contenue dans les fruits et le miel. Il se trouve aussi en grande surface sous des formes non naturelles, alors attention ! Ici on parle du fructose contenue dans les fruits uniquement.

Lorsque vous mangez un fruit, la fibre qu’il contient va ralentir l’absorption du fructose au niveau de l’intestin. Pour faire simple, le fructose contenu dans les fruits, va être assimilé par l’organisme et va stocker une partie des réserves dans le foie, afin de les libérer lorsque le corps en a besoin (activités sportives, dépenses caloriques, etc.)

Lorsque l’on mange un fruit, on ingère en moyenne 10g de fructoses. Le fructose contenu dans les biscuits, sirops et autres préparations créées en industrie est beaucoup plus important que celui contenu dans les fruits. Et c’est dans ces conditions-là, que le fructose devient néfaste. Ajouté sous une forme non naturelle et en grande quantité, cet excès de sucre, amplifiera les risques de diabète de type 2 et abîmera le foie.

Alors que lors d’un régime sain, composé de fruits et légumes, le fructose aidera à garder le foie en bonne santé.

Mangez environ 2 à 5 fruits par jours (selon le type de fruits) pour votre santé, mais aussi pour votre plaisir !

Aller plus loin : On notera au passage que lors de l’ingestion d’une boisson sucrée, jus de fruits, Coca Cola, Sirop ou autres, une demi-heure après son assimilation, le sucre contenu dans la boisson nous ouvre grandement l’appétit ! Provoquant ainsi des petits grignotages non plaisants pour notre ligne.

Auteur : Sandrine Orépuk

Guide

Télécharger un extrait de notre guide « Les bases de la perte de poids »

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce dernier soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande. #RGPD

Inscrivez-vous à nos astuces pertes de poids

Découvrez nos conseils pour votre perte de poids / sèche ainsi que des astuces, recettes pour atteindre vos objectifs

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce dernier soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez. #RGPD

Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.