On entend énormément de mal sur les œufs. « C’est dangereux pour la santé », « c’est plein de cholestérol », « c’est pire que la cigarette », « il ne faut pas manger plus de 3 œufs par semaine ». Voici deux liens que vous avez du certainement voir passer : sante.lefigaro.fr, atherosclerosis-journal.com. Bref, selon les médias, « les œufs, c’est le mal ». Cependant, certaines études (dont on ne parle pas) clament le bienfait des œufs. Ces dernières, bien plus sérieuse que celles mises en avant par la presse, sont également bien plus juste.

Morbi vitae purus dictum, ultrices tellus in, gravida lectus.

Les œufs, ça apporte quoi ?

Les œufs sont une source importante en vitamines du groupe B (notamment de choline), en oméga 3 mais aussi en protéines.

  • Vitamines du groupe B : Vertus : la réduction du niveau du “mauvais” cholestérol (LDL) du sang, limite l’évolution des plaques d’athérome et améliore la glycémie. Améliore également la santé du foie (il est donc hépato-protecteur). Il aide à la digestion (indigestion, flatulence, digestion lente et état de nausée), ainsi qu’à l’équilibrage des fonctions métaboliques de certains tissus et organes
  • Choline : (On la classe parmi les vitamines du groupe B) Elle participe fortement à l’élimination des graisses en excès, notamment en éliminant le stockage dans les zones disgracieuses. La choline désengorge le foie de sa masse graisseuse en excès, permettant un renforcement de ses fonctions. Mais ce n’est pas tout, la choline joue un rôle essentiel dans l’apprentissage, la mémoire et le fonctionnement musculaire. De plus, en tant que précurseur de l’acétylcholine (un neurotransmetteur qui commande la contraction musculaire), la choline joue un rôle fondamental dans la force et l’endurance. (Notez que la consommation de choline chez les femmes enceintes ou allaitantes joue un rôle très important dans le développement du cerveau du fœtus et du nourrisson)
  • Oméga 3 Les Oméga 3 sont des nutriments appartenant à la famille des lipides.
    Vertues : Ils sont bons pour le cœur, anti-inflammatoires, anticoagulants et aident à diminuer les taux de “mauvais” cholestérol (LDL) et de triglycérides dans le sang. Enfin, ils réduisent les risques de diabète et de certains cancers.
  • Protéines : Une protéine est une molécule composée d’une chaîne d’acides aminés. Ceux-ci sont apportés par l’alimentation et peuvent être d’origine animale (viande, poisson, œufs) ou végétale (fruits, légumes, céréales). Les protéines sont essentielles à la vie des cellules. Chaque type de protéine assure une mission spécifique : Constitution du cheveu, régulation du taux de sucre sanguin, coloration de la peau, contraction musculaire, etc.

Choisir ses œufs

Sur les coquilles d’œufs, vous avez surement dû remarquer une indication avec un chiffre et des lettres de type « 1FR ». Le « FR » symbolise que la provenance est Française. Mais que signifie le chiffre ?
Voici une liste pour comprendre : (–) Négatif, (+/-) peut être amélioré, (+) Positif.

Calibre 3 : œufs de poules élevées en cage

  • (–) Les poules ne voient pas la lumière du jour, elles sont enfermées toute leur vie dans de petites cages et ne peuvent à peine bouger.
  • (–) La nourriture qui est procurée à ces animaux est généralement de très basse qualité (Farine animal, céréale bas de gamme etc).
  • (–) Les poussins mâles sont broyés ou gazés
  • (–) Pour les femelles, les becs sont coupés peu de temps après la naissance.
  • (–) Les animaux sont abattus en moyenne un an après la ponte.
  • (–) Espace : 18 poules au mètre carré.
  • /! La maltraitance subit par ces animaux (notamment liée à leurs conditions de vie) en fait un aliment à éviter à tout prix.

Calibre 2 : œufs de poules élevées au sol en hangar :

  • (–) Les poules se marchent les unes sur les autres et ne voit pas la lumière du jour
  • (–)  Leur alimentation est rarement (on pourrait dire jamais) de bonne qualité.
  • (–) Les poussins mâles sont broyés ou gazés
  • (–) Pour les femelles, les becs sont coupés peu de temps après la naissance.
  • (–) Les animaux sont abattus en moyenne un an après la ponte.
  • (–) Espace : 9 poules au mètre carré
  • /! La maltraitance subit par ces animaux (notamment liée à leurs conditions de vie) en fait un aliment à éviter à tout prix.

Calibre 1 : œufs de poules élevées en plein air :

  • (+/–)  Elles vivent principalement en intérieur mais ont tout de même droit à quelques sorties en extérieurs (parfois très peu, 1 à 2 fois par jour).
  • (–) Elles sont majoritairement nourrit à l’intérieur dans un hangar.
  • (–) Il n’y a pas de norme à respecter sur la qualité de la nourriture fournie à ces poules, ainsi, elle peut être de bonne ou de mauvaise qualité.
  • (–) Les poussins mâles sont broyés ou gazés
  • ( +/- ) Pour les femelles, les becs sont souvent coupés peu de temps après la naissance.
  • (–) Les animaux sont abattus en moyenne un an après la ponte.
  • (+) Espace : au moins 2,5 m² de terrain extérieur/poules

Calibre 0 : œufs issu de poules élevées en plein air (agriculture biologique) :

  • (+)  Les poules sont nourries avec une alimentation biologique contenant des graines de lin (qui apportent une source d’oméga 3 contenu dans le jaune et qui favorisent ainsi l’apport en « bonne graisse » pour la santé).
  • (+)  Ces poules voient le jour régulièrement et ont de l’espace.
  • (–)  Les poussins mâles sont broyés ou gazés
  • ( +/- )  Pour les femelles, les becs sont parfois coupés peu de temps après la naissance.
  • (–)  Les animaux sont abattus en moyenne un an après la ponte.
  • (+)  Espace : au moins 2,5 m² de terrain extérieur/poules

Sachez que la nourriture donnée à la poule a une influence directe sur l’œuf que vous mangez. Si vous mangez des œufs bas de gamme, vous retrouverez les méfaits sur la qualité de jaune. Ainsi, si vous mangez des œufs autres que bio, vous risquez de manger un jaune riche en mauvaise graisse appelée plus communément « mauvais cholestérol » (LDL). Si vous mangez des œufs bio, vous mangerez ainsi de bonnes graisses (« bon cholestérol ») contenues dans les graines de lin que mangent les poules.

/! Attention tout de même, si vous acheter des œufs, ne vous fiez pas aux annotations écrites sur la boite : « œuf frais », « jour de ponte » etc. Regardez avant tout le code qui figure sur l’œuf, ces annotations servent bien souvent à rendre plus vendeur des œufs de poules élevées en cage.

Nouvelle appellation : Les œufs bleu blanc cœur (BBC)

Cette appellation symbolise l’engagement de producteurs qui privilégient pour leurs animaux, une alimentation à base d’herbe, de lin et de luzerne ; des plantes naturellement riches en Oméga 3 qui améliorent la composition nutritionnelle des produits finis (viande, produits laitiers, beurre, fromage et œufs …).

Le logo « BBC », est une assurance pour le consommateur de produits animaux « naturellement riches » en Oméga 3, qui apportent ainsi une meilleure qualité nutritionnelle.

Les œufs, quel mode de cuisson ?

Si vous êtes un amateur d’œuf, vous vous poserez surement la question sur la manière de les consommer. Sachez que le mythe de l’œuf cru qui apporterait force, résistance, énergie et santé n’est seulement un mythe…

En effet, en ce qui concerne le blanc d’œuf, le corps humain n’est capable de le digérer qu’à 50%, contre 90% s’il est cuit. Le blanc est une source très importante de protéines.

En ce qui concerne les jaunes, ils sont plein d’Oméga 3 (œufs bio) et de bonnes graisses sensibles à l’oxydation. Il est donc recommander de ne pas trop les cuire.

Préférez les œufs au plat, mollets ou à la coque pour garantir une meilleure assimilation. De plus, chez les personnes sensibles ou intolérantes, ces modes de cuisson devraient alléger voir résoudre vos problèmes.

Conclusions :

Les études néfastes que vous avez pu lire jusqu’à présent ne tiennent pas la route… En effet, elles ne prennent pas en compte le mode alimentaire de chaque individu et ne font pas de distinction entre les personnes sportives et sédentaires. Elles ne font pas non plus attention à la corpulence ou aux risques cardiaques de chacun. De plus, il est précisé sur l’étude que les résultats doivent être « confirmés par d’autres travaux » (qui n’ont toujours pas vu le jour)

Cette étude montre bien que les œufs entiers ne sont pas dangereux pour la santé : jama.jamanetwork.com

  • Si vous mangez des œufs, privilégiez les œufs bio ou bleu blanc cœur.
  • Riches en protéines, vitamines du groupe B et en Oméga 3, l’œuf est un allié pour le sportif puisqu’il favorise le développement musculaire et sa reconstruction, tout en filtrant les mauvaises graisses. Consommez jusqu’à 6 œufs par jour d’entrainement.
  • Femmes enceintes et allaitantes, mangez des œufs chaque jour pour le développement de votre bébé.
  • Si vous êtes sédentaire, vous pourrez limiter votre consommation à un œuf par jour ou 3 par semaine. Vos besoins en vitamines, graisses et protéines ne seront pas aussi importants que ceux d’un sportif.

Auteur : Sandrine Orépuk

Guide

Télécharger un extrait de notre guide « Les bases de la perte de poids »

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce dernier soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande. #RGPD

Inscrivez-vous à nos astuces pertes de poids

Découvrez nos conseils pour votre perte de poids / sèche ainsi que des astuces, recettes pour atteindre vos objectifs

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce dernier soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez. #RGPD

Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.